Utilisées en Égypte depuis plus de 1000 ans av. J.-C., et en Chine 200 ans av. J.-C., les ventouses sont encore aujourd’hui très efficaces pour traiter une foule de maux récurrents et reprennent en popularité suite à l’apparition du nageur Michael Phelps, aux Olympiques de Rio, qui arborait des marques de « cupping ».

Par leur effet de vacuum, les ventouses permettent un drainage des déchets métaboliques et de l’acide lactique afin de favoriser un renouvellement des nutriments et de l’oxygène dans les fibres tissulaires. De ce fait, en découle un soulagement des tendinites, bursites, des douleurs arthritiques et de tout autre type d’inflammation. Outre cet avantage notable, les ventouses permettent aussi de décontracturer (contraction chronique) les muscles en profondeur, d’augmenter l’amplitude de mouvements musculaires et articulaires, d’assouplir les fascias, de faire disparaître les tensions musculaires et aussi de diminuer la cellulite.